Rachid Boudjedra parle de Tamazight à Barbacha

2
Rachid Boudjedra
Rachid Boudjedra

CULTURE (Tamurt) – L’anti-kabyle, Rachid Boudjedra, vient de déclarer, lors de la conférence qu’il a animée à Barbacha que Tamazight ne peut être dissociée de l’identité algérienne. 

Effectivement, il se trouve que la littérature, une autre voie pacifique de la revendication identitaire, est le thème de la conférence organisée par les jeunes et étudiants de la région. L’apport de la littérature amazighe pour l’identité des peuples a été l’un des axes auxquels l’orateur s’est attelé. Connu pour son athéisme avéré, l’écrivain, dit proche du pouvoir, Rachid Boudjedra s’étalera, lors de sa communication, sur les écrits de Feraoun, Mammeri, Yacine, Emile Zola ou Dostoïevski. Il parlera, justement, de la revendication identitaire qui semble être une priorité chez ces gens là, notamment chez Taos Amrouche, non souligné.

En rappelant l’identité amazighe du peuple d’Afrique du nord, curieusement, le conférencier insistera sur l’art et la culture qui doivent être une solution à la promotion et la vulgarisation de l’identité amazighe en général.

Amaynut