Rassemblement à Ath Aissi suite au kidnapping d’un jeune de la localité – 48h pour libérer Mourad !

3

Les membres de la famille de Mourad Billek, qui étaient les premiers a prendre la parole, ont demandé aux citoyens kabyles présents sur place de proposer des actions concrètes pour libérer le jeune Mourad dans les plus brefs délais.
Les représentants des comités de villages, qui ont ensuite pris la parole, suivis par plusieurs citoyens anonymes, ont suggéré des ratissages dans le massif forestier avoisinant, avec des hauts parleurs, comme ce fut le cas à At Djenad, Boghni, Aghribs et Iflissen et dans d’autres régions.

D’autres citoyens ont proposé un sitting devant le siège de la wilaya de Tizi-Ouzou (Tizi-Ouzou). D’autres intervenants ont proposé une grève générale dans toute la Daira d’At Doula jusqu’à libération du Mourad.

Ce rassemblement qui a duré jusqu’à 15h30 a prouvé, une fois de plus, a travers les différentes prises de paroles et les propositions d’aide pour libérer Mourad, le formidable élan de solidarité du peuple kabyle. Cette chaleureuse fraternité n’a laissé personne indifférent. Tous les Kabyles des villages avoisinants étaient venus pour prêter main forte à la famille du kidnappé, Mourad.
Le rassemblement est sanctionné par un ultimatum de 48 heures, sans conditions pour libérer le jeune Moura Billek.

Notons qu’une sorte de cellule de crise d’une trentaine de personnes composée de citoyens anonymes et de membres de comités de village, s’est aussitôt réunie dans les locaux d’une bâtisse en construction avoisinant le stade communal d’Ait Aissi et distante de 50 m du lieu du rassemblement.

Une déclaration y est rédigée et un ultimatum, sans condition, est lancé aux ravisseurs. Ces derniers ont 48h pour libérer Mourad.
La déclaration, signée les citoyens d’At Douala, ajoute que si la revendication n’est pas satisfaite des actions d’envergure seront menées et cela jusqu’à la libération du kidnappé, Mourad Billek.

Notons aussi que des invitations sont adressées aux comités de villages d’Ait Doula et les villages environnants pour assister à une réunion qui aura lieu demain après midi à l’école primaire du chef lieu de la commune d’Ait aissi.