Rassemblement contre la violence faite aux femmes

0
violence faite aux femmes

BOUGIE (Tamurt) – Ce samedi après-midi, un collectif de femmes a appelé à un rassemblement, au niveau de la placette Saïd Mekbel, pour célébrer la journée internationale de la violence faite aux femmes. Des prises de parole ont eu lieu de la part des organisatrices.

Elles ont dénoncé la violence, le code de la famille qui les classe sous la responsabilité du mâle, l’islam qui en fait une sorte d’objet dépendant de la seule volonté de l’homme. Le code de la famille, diront-elles à l’unisson, a réduit la femme au statut de mineure. Face à cette situation délicate, les oratrices ont appelé à faire de la date du 25 novembre le point de départ pour une nouvelle dynamique qui replacera la femme au rang qui lui convient.

Même si c’était des femmes qui avaient appelé à ce rassemblement, il y avait, peut être, beaucoup plus d’hommes qui ont tenu à soutenir leurs sœurs dont l’égalité aux yeux de la loi n’est que chimère dans ce pays appelé Algérie gouverné par des agents de l’internationale islamiste.

Amaynut