Rassemblement de soutien à Fekhar, Bouhafs et Touati à Aokas

0

AOKAS (Tamurt) – Il n y avait pas beaucoup de monde, en cette matinée du samedi à Aokas, mais il y en a avait assez pour attirer l’attention des autorités sur le mécontentement de la population quant au sort réservé au docteur Fekhar et ses compagnons. Outre les militants  de la région, il a été remarqué la présence d’un militant du mouvement pour l’autonomie de chaouis.

À l’appel de quelques cadres du mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, la population d’Aokas a observé, le samedi matin, un rassemblement au niveau de la placette mitoyenne à la poste pour exiger la libération du docteur Fekhar et de ses codétenus mozabites, injustement emprisonnés à la prison de Menéa, dans la région de Tagherdayt, ainsi que le chrétien Slimane Bouhafs condamné pour son christianisme et son berbérisme avérés. Sur les pancartes soulevées par les présents, il est rappelé, entre autres, que seule sa libération de prison peut sauver le docteur Fekhar d’une mort certaine.

Durant la prise de parole, Mouloud Mebarki, ancien président du conseil national du MAK, dira que le MAK exige la libération immédiate de Fekhar, Bouhafs et le blogueur Touati, condamné pour une caricature sur Bouteflika. De son côté, Djamel Ikni, ancien membre du bureau régional du MAK, a  souligné que c’était une course contre la montre et qu’il fallait que les amazighs dont les Mzabs fassent pression sur le pouvoir en organisant des rassemblements et marches en demandant la libération des détenus d’opinion. Un enseignant universitaire, animateur du café littéraire d’Aokas, a pris la parole pour dénoncer les arrestations arbitraires multipliées ces jours ci par le pouvoir d’Alger. Il et utile de souligner un fait insolite. Les policiers en civil avaient averti les présents qu’il leur est interdit de brandir le drapeau kabyle alors que le drapeau amazigh est autorisé.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici