Rassemblement de soutien à Kamel Chetti et arrestation de deux militants du MAK : Les avocats dénoncent un complot

3

KABYLIE (Tamurt) – Il s’agit de Zahir Amer et Abdrehmane Ait Hada, tous deux membres du mouvement. Après l’arrestation de ces deux militants, une délégation du MAK s’est rendue au commissariat de police de la ville pour exiger la libération des détenus. Selon Bouaziz Ait Chebib et Hocine Azem, membre de la délégation, les services de répression n’ont fourni aucune information quant aux jeunes militants arrêtés.

Quant au procès, Lila Hadj Arab et Fatiha Rahmouni, avocates de Kamrl Chetti, ont dénoncé un dossier vide et un complot contre le militant Kamel Chetti. « Le dossier est vide et cela n’est qu’une manière de condamner le militant sans preuve », ont-elles dénoncé. Lila Hadj arab a dénoncé, quant à elle, des preuves préfabriquées pour acculer M. Chetti

Le régime algérien n’a pas fait dans la dentelle, non seulement il détient arbitrairement un prisonnier politique, grossièrement déguisé en détenu de droit commun, mais il réprime aussi le rassemblement pacifique de solidarité avec la victime du système algérien qui allie forces de répression et détention judiciaires arbitraires.

Le rassemblement pacifique de soutien et de solidarité à Kamel Chetti, militant kabyle et membre de la direction du mouvement autonomiste kabyle, organisé par le MAK a été réprimé ce matin devant le tribunal de Tizi-Ouzou où s’étaient rassemblés des militants et des sympathisants du mouvement kabyle. Pour l’instant on dénombre deux arrestations. Les drapeaux amazighs, devenus la marque distinctive du MAK ont été confisqués par les services de répression algérienne.

RAPPEL: Un rassemblement de soutien à Kamel Chetti est organisé par le réseau G.P.K. aujourd’hui à 17h devant l’ambassade d’Algérie, 50, rue de Lisbonne 70008 (métro Monceau)

zp/aai