Le RCD emboîte le pas au FFS !

6

ALGERIE (Tamurt) – En 2012 lorsque le FFS avait annoncé sa participation aux élections législatives, les responsables du RCD étaient les premiers a descendre en flammes leurs frères du FFS. Pourtant ce même RCD vient de clore un mandat de cinq ans au sein du parlement avec 19 députés.

Les hommes du RCD ont accusé le FFS de rouler directement pour le clan de Toufik. Ils ont fait même circuler des informations sur une rencontre secrète entre Aït Ahmed et le général Toufik à l’aéroport militaire de Boufarik ! 9Cette semaine, les même responsables du RCD ont annoncé, eux aussi, leur décision de rejoindre de nouveau le parlement.  Aucune raison n’a été évoquée par le président du RCD pour justifier le fait de prendre part aux législatives du régime algérien. Pourtant rien n’a changé depuis 2012. Ni depuis 2008, lors de la précédente participation du RCD aux législatives. En un mot, le RCD est sur les traces du FFS. Les contacts entre ces deux partis, ces derniers mois, se confirment de plus en plus.

Ils sont unis contre leurs frères du MAK. L’histoire retiendra leur trahison. Une trahison contre le peuple kabyle. Pour mieux insulter le peuple kabyle, le pouvoir a organisé les législative le 20 avril 2017 ! Une manière pour le régime de célébrer sa victoire contre le peuple kabyle, avec la bénédiction du FFS et du RCD. Ces deux partis ont alors choisi leur camp. Le camp du pouvoir et des privilèges matériels. Quant à la participation du FFS aux législatives du 20 avril 2017, elle est presque automatique. C’est comme le FLN et le RND ou leur participation à toutes les échéances électorales ne se discute même pas !

Lounès B