Recherche sociale: Une alliance Facebook-Yahoo! pour contrer Google?

0

WEB – Selon les informations du «Telegraph», le réseau social et le portail Internet discuteraient en ce sens…

Les deux anciennes «Googlers» Marissa Mayer, patronne de Yahoo!, et Sheryl Sandberg, patronne opérationnelle de Facebook, chercheraient-elles à détrôner, ensemble, leur ancien employeur, actuellement roi de la recherche sur Internet? C’est ce qu’avance le Telegraph. Le journal britannique affirme que les deux femmes sont en discussion. Des discussions qui pourraient aboutir à l’enrichissement des résultats de recherche de Yahoo! par des données provenant de Facebook.

La recherche sur Internet est de plus en plus sociale. Google a montré l’exemple avec Google+: les résultats de recherche sur le site sont personnalisés grâce au profil des utilisateurs inscrits sur ce réseau social, lancé en juin 2011. Quoi de plus naturel pour les concurrents de Google que de vouloir lui emboîter le pas?

Facebook compte un milliard de requêtes quotidiennes

En septembre dernier, Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, avait affirmé que le réseau social disposait d’une équipe dédiée au développement d’un moteur de recherche censé rivaliser avec celui de Google. «Facebook a une position unique pour répondre aux questions que les gens se posent. À un moment nous [ferons un moteur de recherche]. Nous avons une équipe qui y travaille», avait-il déclaré à ce moment-là. Sa firme est sans doute l’une des mieux placées aujourd’hui pour prendre ce virage, car le réseau enregistre un milliard de requêtes quotidiennes.

Une alliance avec Yahoo!, qui compte 20 millions de visiteurs uniques par mois en France, permettrait à Facebook de faire un bond en avant dans la recherche et de s’assurer qu’il reste au centre de la vie de ses utilisateurs. Pour Yahoo! il s’agirait de retrouver de sa superbe face à Google en bénéficiant de la formidable base de données de Facebook, dont le compteur fait état de plus d’un milliard d’utilisateurs actifs. Car plus un moteur de recherche est utilisé, plus les résultats s’affinent.

Quid de Microsoft?

Petit bémol, Yahoo! s’est engagé en 2009 auprès de Microsoft à utiliser son moteur de recherche Bing. Les deux firmes ont signé un accord de partenariat stratégique en ce sens. Facebook utilise aussi l’outil de la firme de Redmond, qui fait partie de ses actionnaires. L’alliance supposée entre Yahoo! et Facebook pourrait envenimer les relations avec Microsoft. A moins que cette dernière ne décide de les rejoindre pour faire bloc contre Google?

Le blog high tech AllThingsD du Wall Street Journal, lui, ne croit pas une seule seconde en ces discussions autour de la recherche sur Internet. La journaliste Kara Swisher explique que les informations délivrées par le Telegraph sont minces et vagues, d’une part. Et d’autre part, que Yahoo! n’a pas l’intention de mettre fin à son partenariat avec Microsoft, même si celui-ci n’a pas le succès espéré. «Il serait presque impossible pour Yahoo! de s’extirper de ce contrat à long-terme facilement», écrit AllThingsD. «Est-ce que [Facebook et Yahoo] peuvent faire plus en termes de partage pour leurs utilisateurs? Oui! Est-ce qu’elles peuvent pousser encore plus loin l’intégration de leurs services? Oui! Est-ce qu’elles peuvent collaborer ensemble dans le domaine publicitaire? Pourquoi pas! Mais vont-elles construire ensemble un moteur de recherche? Probablement pas.»