Pourquoi le régime colonial veut-il organiser les législatives le 20 avril?

12
Elections en Algérie

KABYLIE (Tamurt) – Le choix des élections législatives programmées pour le 20 avril 2017 n’est pas fortuit. Le régime colonial a choisi cette date symbolique pour justifier la présence en force de militaires et des services de sécurités à travers toute la Kabylie.

Une occasion aussi pour interdire les marches du 20 avrils que le MAK organise. Des manifestations qui ont mobilisé l’année passée plus d’un million de kabyles et celles de 2017 s’annoncent encore plus importantes. Les autorités coloniales viennent alors de démonter leur peur noire devant la montée en puissance du MAK en Kabylie. D’un autre côté, c’est le régime qui cherche l’affrontement et le chaos. Sinon rien ne l’oblige de les organiser le 20 avril plus exactement.  Ce choix provocateur envers le peuple kabyle encouragera certainement ce dernier de sortir en masse dans les rues et à la fois rejeter ces joutes.

Le FFS et le RCD, dont leur participation est très probable, pour ne pas dire certaine, seront dos au mur. S’ils prennent part à ses élections, ils ne feront que choisir leur camp. Celui du régime. Ces deux partis politiques kabyles seront alors contraints de faire le choix plus clairement. Une occasion pour certains kabyles qui croient en eux de découvrir le vrai visage de ces formations. En un mot, la Kabylie sera à la croisée des chemins le 20 avril prochain. Le MAK et le peuple kabyle seront les deux principaux acteurs de cette date.

Lounès B pour Tamurt