Le régime d’Erdogan tente de réduire au silence la chaîne de télévision kurde Med Nûce

0
chaîne TV kurde

2

COMMUNIQUE (Tamurt) – L’Etat turc dirigé par Tayyip Erdogan a franchi une étape supérieure dans la répression des médias. Après avoir arrêté des centaines de journalistes, correspondants et propriétaires de journaux, il a suspendu le 29 septembre la diffusion de 12 chaînes de télévision et de 11 stations de radio, dont Zarok TV, chaîne destinée aux enfants, et TV 10 qui s’adresse surtout à la communauté Alévie.

Les chaînes de télévision kurdes et d’opposition qui disposent de licence et diffusent conformément à la loi turque ont été suspendues par des décrets-lois pris par le gouvernement turc, en dehors de toute procédure judiciaire et sans aucun débat parlementaire.

Les pressions massives exercées contre la presse en Turquie sont aujourd’hui relayées en Europe. Le groupe Eutelsat a déclenché une procédure de manière tout à fait illégale pour suspendre la diffusion de la chaîne de télévision kurde Med Nûçe.

Dans un courriel envoyé au réseau Hotbird qui diffuse les programmes de Med Nuçe, Eutelsat a demandé la suspension immédiate de ceux-ci.

A travers cette décision, Eutelsat relaye en Europe les attaques menées par Erdogan contre la presse en Turquie et s’en rend complice.

Nous condamnons fermement cette complicité avec les violations massives de la liberté de la presse par le régime fasciste turc et demandons instamment à Eutelsat de revenir sur sa décision.

Conseil démocratique Kurde en France

2