Régionale 1 : USO Amizour 3 – JS Akbou 0

0

BOUGIE (Tamurt) – C’était les Akbouciens qui ont porté les premiers, le danger dans la surface de réparation des Rouge et Noir, avec ce fauchage de Gassa dans la surface de réparation par un défenseur local, mais l’arbitre central Bayou n’a pas daigné siffler un penalty au profit des capés d’Azzedine Irid. Une minute après, un joueur local allait tirer lorsqu’un défenseur visiteur met le pied et l’arbitre n’hésita pas à désigner le point de penalty pour Amizour, transformé par Dalla. Le reste de la 1ère période ne donna rien de nouveau, même si des actions sont à noter, notamment de la part de Dalla qui aurait pu ajouter d’autres buts, si ce n’est son manque de concentration qui lui a fait défaut durant la 1ère période, qui s’acheva donc sur un petit avantage des locaux. Dalla arrivera à porter l’estocade à deux puis à trois à zéro et ce, aux 67’ et 82’, scellant ainsi le sort du match.

Un succès mérité des camarades d’Ait Amara, grâce auquel, ils augmentent leur capital points à 50 et avec un écart de neuf points par rapport au deuxième, l’ES Ben Aknoun, qui a essuyé un semi-échec à domicile face à El Achour (IRBEA), et onze par rapport à leur adversaire de samedi dernier. Les Amizourois mettent ainsi un pied en Inter ligues. Un palier dont rêvent les fans du club, les dirigeants et les joueurs.

Ce qu’il y’a lieu de noter, c’est ces échauffourées qui ont éclaté entre les fans de la JS Akbou, qui n’ont pas compris pourquoi l’arbitre central, Bayou, pourtant fédéral n’a pas daigné siffler un penalty en faveur de leur équipe, après le fauchage de Gassa par un défenseur local. Après le but inscrit par les Amizourois à la 6’ sur penalty, les fans de la JS Akbou ont usé de pierres qu’ils ont jetés sur le coté gauche de la tribune officielle du stade Opow de Bejaia, où s’est jouée le match, pour pousser les fans de l’USOA à répliquer. L’intervention du comité des supporters de l’USOA, et à sa tête le président Arezki Aitouche a évité le pire. Il faut dire que le comité des fans de l’USOA a fait un travail remarquable en canalisant ses fans qui voulaient répliquer à leur manière.

Benalloua M.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici