Rejet de Tamazight par l’APN : Heureux les militants du FFS et du RCD qui n’ont rien vu !

4
Députés du RCD

KABYLIE (Tamurt) – Au moment où c’est le branle-bas-de combat dans toute la Kabylie, suite au rejet de Tamazight par les députés de l’APN (Assemblée populaire nationale), les deux partis essentiellement composés de kabyles, à savoir le FFS et le RCD, n’ont encore exprimé aucune réaction par rapport à cette affaire qui a poussé les lycéens à sortir dans la rue alors que les étudiants de Tizi-Ouzou le feront demain, après ceux de Bougie et Tuβiret qui l’ont déjà fait.

Les partis en question semblent plus préoccupés par les miettes de « pouvoir » que leur offre le régime en contrepartie de leur silence. Car, faut-il le rappeler, ces jours-ci, l’heure est à l’installation des nouvelles APC et APW (l’APW de Tizi-Ouzou sera d’ailleurs installée aujourd’hui, dimanche 10 décembre). Même à titre individuel, aucun cadre de ces deux partis ou élu n’a soufflé un mot sur le rejet par les députés du pouvoir algérien d’un article de la loi de Finances-2018 ayant pour but de promouvoir Tamazight, langue, culture et identité. Pourtant, dans les années quatre-vingt-dix, c’est sur la fibre sensible de l’amazighité qu’ont joué ces deux partis pour attirer les sympathies du peuple kabyle à Bougie, Tizi-Ouzou et Tuβiret.

Aujourd’hui, les choses ont foncièrement changé pour ces deux formations politiques qui se sont complètement métamorphosées alors que des dizaines, voire des  centaines, de citoyens kabyles se sont exposés à la mort pas assassinat en défendant sincèrement les idées novatrices de l’ancien temps, véhiculées par le FFS et le RCD. Heureux les militants du FFS et ceux du RCD qui n’ont rien vu !

Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici