La rentrée du 2ème trimestre n’aura pas lieu : Vers une année blanche à Tizi Ouzou

2

TIZI OUZOU (Tamurt) – Prévue dimanche prochain, la rentrée scolaire du deuxième trimestre n’aura pas lieu dans les lycées de la wilaya de Tizi-Ouzou. C’est la décision qui vient d’être annoncée par le syndicat autonome, le Cnapeste. Le conseil de wilaya de ce dernier annonce la poursuite de sa grève illimitée enclenchée le 20 novembre dernier.

Ainsi, les quinze jours de vacances d’hiver n’ont pas permis aux parties en conflits de trouver un terrain d’entente pour permettre aux élèves de renouer avec leurs lycées. Il faut dire que l’attitude foncièrement provocatrice adoptée aussi bien par la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, que par le wali de Tizi-Ouzou, Mohamed Bouderbali, ne pouvait engendrer une réaction positive de la part des responsables du syndicat Cnapeste. La ministre a, pour rappel,  décidé de suspendre le salaire du mois de décembre de grévistes alors que la wali a déclaré que la grève en question a pour cause des raisons « fallacieuses ». Le Cnapeste a donc décidé de maintenir sa grève. Dimanche prochain, il n’y aura pas reprise des cours et, avec cette décision, c’est le spectre de l’année blanche qui va d’ores et déjà pointer à l’horizon.

Parmi les raisons qui ont fait que la grève du Cnapeste se poursuivra, il y a aussi le fait que la commission d’enquête ministérielle dépêchée à Tizi-Ouzou suite à la grève illimitée, n’a pas jugé utile de rencontrer les premiers concernés par le conflit à savoir : le syndicat Cnapeste et l’enseignante qui a été giflée par une policière le 18 octobre dernier dans le bureau du chef de service du personnel de la direction de l’éducation de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Tahar Khellaf pour Tamurt