Une responsable du FLN se marie avec un juif Français

13

ALGERIE (Tamurt) – Se marier avec un étranger de confession juive n’est pas un pêché. Mais il s’agit d’une femme politique algérienne de surcroît membre de comité central du FLN. Selon nos sources,  il s’agit d’une certaine Bounoufène Rania,de la région de Chlef, à l’ouest d’Algérie. Elle a épousé un juif Français depuis 2012  (dont l’acte de mariage est en notre possession), qu’elle a rencontré lors de ses nombreux voyages d’affaires en Europe.

Élue également à la mairie de Koléa, madame Adrian Seni Rania, ne se présente que rarement aux assemblées de l’APC et elle n’a jamais inquiétée. L’élue du FLN passe la plupart de son temps avec son époux, Jean François Xavier Jerry Adrian Seni, un riche commerçant Parisien et pratiquant rigoureux de la religion juive. Jusque là tout est normal, sauf que cette mouvance du FLN et des autres partis arabisants algériens, qui vouent une haine viscérale contre les juifs, passent leurs temps à traiter les kabyles de « juifs » et d’alliés des israéliens.

Lorsqu’il s’agit d’eux et d’affaires, les responsables politiques algériens tissent des relations très étroites avec des hommes d’affaires juifs sans aucun problème. Une hypocrisie sans limite qui démontre que leurs critiques contre les kabyles et plus particulièrement contre les responsables du MAK est basée sur le mensonge. Pourquoi les chaînes de télévison d’Ennahar et ses semblables ne révèlent jamais cette information comme elles le font pour le moindre contact d’un militant du MAK avec un israélien ?   Les relations personnelles entre les israeliens, les décideurs et les militaires algériens sont parmi les plus fortes dans les pays nord Africains. Mais leurs affaires passent sous silence !

Lounès B