Rester au Parlement ou voter le 12 décembre, c’est pareil

2
les députés kabyles l'Apn algérienne
les députés kabyles l'Apn algérienne

ALGERIE (TAMURT) – Les députés du FFS et du RCD appellent au boycott de la présidentielle prévue par les décideurs le 12 décembre prochain. Ils rejettent cette élection par toutes leurs forces. Pour eux, voter c’est trahir le peuple. Jusque là tout est juste mais incohérent.

Rester au parlement de ce même régime qui appelle au vote le mois prochain est la pire des trahisons. On ne peut pas être au pouvoir et dans l’opposition au même temps. Voir un député appeler au boycott aujourd’hui, c’est comme un Harkis qui soutenait l’ALN durant la guerre de libération. Logiquement, on ne peut pas être Harki et Moudjahid au même temps. C’est la même chose pour ces députés.

Les militants de base du FFS et du RCD crient au scandale et à la honte, mais les parlementaires font la sourde oreille. Ils ne veulent, sous aucun motif, renoncer, à leur salaire de 40 millions par mois. Et si tous les élus, même les locaux, démissionnent et laissent les décideurs seuls? Du temps de Said Sadi et d’Ait Ahmed, lorsqu’ils étaient à la tête du RCD et du FFS, un tel opportunisme aussi flagrant comme celui des députés d’aujourd’hui n’aurait pas été possible.

Ceux qui dirigent ces deux partis dits d’oppositions n’ont aucun scrupule. Certains députés osent même manifester les vendredis avec le peuple le plus normalement de monde.

Nadir S

2 COMMENTAIRES

  1. Les cinq candidats désignés par le pouvoir militaro-mafieux et arabo-islamiste étant tous issus du même système de merde d’incapables, d’incompétents, pourris et corrompus, alors aller voter reviendrait à les reconduire et les légitimer, et ne pas aller voter leur permettrait de se reconduire eux-mêmes. Les dés sont pipés, le jeu est truqué, c’est un poker menteur joué par des tricheurs, des voleurs et des corrompus. L’Algérie accuse un retard de développement totalement incompréhensible compte tenu des richesses naturelles qu’elle renferme. Les imposteurs arabo-islamistes, usurpateurs et confiscateurs du pouvoir depuis 1962 en on fait un pays du tiers-monde totalement replié sur lui-même, avec une population complètement abrutie et aliénée par l’islamo-arab-brutisation à outrance. Le développement de l’algérie et le bien-être de sa population n’a jamais été dans leurs préoccupations, ils n’ont cherché qu’à s’enrichir eux-mêmes et à en faire profiter seulement leur entourage familial, comme le font tous les arabes. Ce pays artificiel créé de toutes pièces par la France coloniale, qui avait bien pris soin de mettre au pouvoir des tyrans arabo-islamistes lors de son départ en 1962, pour continuer à exploiter les gisements d’hydrocarbures, est un désastre économique, social et identitaire. Total = « big moustache » (Christophe de Margerie), on connaît bien les pratiques et les méthodes de ce sinistre individu : soutenir financièrement les pires tyrans
    et tortionnaires pour siphonner le pétrole jusqu’à la dernière goutte. Les kabyles ont sonné la fin de cette mésaventure pour un nouveau départ. Tant que nos enfants rêvent de liberté et de jours meilleurs, alors il y a de l’espoir.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici