Restituons la JSK à son peuple

7

KABYLIE (Tamurt) – Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie ( MAK ) apporte son soutien au Comité de sauvegarde de la JSK et appelle le club mythique kabyle à « boycotter les competitions arabes qui inscrivent la Kabylie dans le négationnisme identitaire en faisant d’elle une nation arabe ». Tamurt.info publie, ci-après,   le communiqué dans son intégralité. 

JSK est un club mythique qui a joué un rôle de première ligne dans la résistance kabyle. Après la terrible guerre de 1963 et la défaite de nos vaillants maquisards, épuisés par 7 années de guerre contre la France, face à l’armée des frontières d’Oujda, la JSK a eu la lourde responsabilité d’être le porte-voix de la Kabylie martyrisée. Certes l’arène n’était ni militaire ni politique, mais elle était sur des terrains de football les plus hostiles. Elle a su assumer et assurer son rôle de dernière force de résistance de la Kabylie face à la disparition programmée du peuple kabyle. Son combat bien que sportif était incontestablement politique tant il était vrai que c’était à elle qu’incombait le maintien du souffle de vie de la Kabylie.

 

La première fois que le peuple kabyle a scandé « pouvoir assassin », c’était en 1977 lors d’un match de la JSK. C’est à travers le porte-voix que représentait pour elle la JSK que la Kabylie s’est donnée la force et le courage de résister à l’arabisation et à la dictature criminelle de l’Etat algérien, au moment où le peuple Kabyle était bâillonné, sans voix. A chaque rencontre sportive, la JSK a su s’imposer avec honneur, courage et détermination car les hommes qui l’ont composée avaient conscience que leur rôle allait bien au-delà de la pratique du sport. Il s’agissait de défendre l’honneur et la dignité de tout un peuple : le peuple Kabyle. La JSK était la voix d’un peuple qui refusait, et qui refuse toujours, le déshonneur de la reddition.

 

Depuis plusieurs années, l’Etat algérien a déployé tous les moyens possibles pour opérer un Hold-Up sur ce club mythique. Il lui fallait usurper ce club qui par définition symbolise la kabylité. Avec la complicité de Hannachi que l’histoire a déjà condamné, ce club phare de la Kabylie a été sciemment dékabylisé. Ses titres sont dédiés à tous les autres mais jamais aux siens. Bouteflika, le bourreau de la jeunesse kabyle a été promu, toute honte bue, président d’honneur de la JSK. Echourouk, ce journal arabo-islamiste, raciste anti-kabyle notoire, « orne » le maillot du club légendaire de la Kabylie, vendu pour quelques miettes par l’innommable Hannachi : inadmissible forfait que le MAK avait immédiatement dénoncé en son temps ( http://makabylie.info/?article600).

 

De toute évidence, Albert Ebossé a été assassiné par les barbouzes de l’Etat algérien à l’entrée des vestiaires et Hannachi, ce pseudo-président de la JSK a osé accuser les supporters de la JSK d’être les auteurs de cet ignoble assassinat, dans le seul but de répondre à l’exigence de discréditer la Kabylie et son peuple. En su de tout cela, la JSK qui jouait les titres à la gloire de la Kabylie se retrouve à jouer le maintien …

 

Le MAK qui a dénoncé le collaborateur Hannachi depuis des années (http://makabylie.info/?article602), apporte son franc soutien au Comité de sauvegarde de la JSK qui a affirmé que « La JSK appartient à ses enfants et au peuple kabyle». La mobilisation et l’espoir suscités par les actions entreprises de ce comité sont à soutenir et à encourager dès lors qu’elles vont dans le sens de la réappropriation de la Kabylie de son club phare. A cet effet, une délégation du MAK composée de MM. Boussad Becha, Secrétaire national à l’organique, de Mouloud Hamrani, Président du Conseil universitaire de Tizi-Ouzou et Secrétaire national la formation, Djamal Benzid membre du Conseil national, ont pris part à la marche d’aujourd’hui , où le drapeau kabyle a été brandi avec fierté par les manifestants , et ont exprimé au comité de sauvegarde le soutien du MAK;

 

A toutes fins utiles, le MAK saisit l’occasion pour lancer un appel en direction de la JSK afin que celle-ci boycotte toutes les compétitions arabes qui inscrivent la Kabylie dans le négationnisme identitaire en faisant d’elle une nation arabe.

 

Kabylie, le 16 juin 2015

Mouloud Hamrani, Secrétaire National à la formation et à l’information