Le roman en kabyle de Dihya Louiz enfin édité

0
Dihya Louiz

CULTURE (Tamurt) – Le roman en kabyle de la regrettée romancière Dihya Louiz, intitulé « Gar igenni t murt » (Entre ciel et terre) est désormais disponible en librairie. Le roman en question, ayant obtenu le Prix Mohammed Dib du meilleur roman en Tamazight en 2016, vient d’être édité par les éditions « Frantz-Fanon » que dirige le dynamique écrivain-journaliste Amar Ingrachen.

La regrettée romancière Dihya Louiz, qui nous a quitté il y a quelques mois, bien que très jeune avait déjà écrit et publié des romans en plusieurs langues dont Tamazight. Mais en dépit du fait qu’elle avait obtenu le Prix Mohammed Dib, son roman n’a pas pu être édité pendant son vivant car, comme on le sait, l’Etat algérien n’encourage guère les vrais talents littéraires. Il préfère donner de l’argent aux intellectuels de service qui lui font de la propagande. Le livre en kabyle « Gar Igenni t murt » est une fiction, inspirée de faits réels que l’auteur a réussi à restituer avec un style remarquable. Elle y revient d’ailleurs sur les événements du printemps noir en 2001 ainsi que sur certaines étapes de la guerre de libération nationale.

L’écrivaine Dihya Louiz est née à Bougie en 1985 et dès son très jeune âge, elle s’est intéressée à l’écriture romanesque en pratiquant cet art dans plusieurs langues. « Gar Igenni t murt » est son troisième roman édité. En plus de ses propres livres, Dihya Louiz est aussi co-auteur d’un recueil de nouvelles en langue Tamazight ayant été publié en Algérie et à l’étranger. Son vrai nom est Louiza Aouzelleg. Par modestie et pour la discrétion aussi, elle a choisi de signer ses romans avec un pseudonyme.

Tahar Khellaf