Le RPK dénonce l’arrestation du journaliste Djamel Alilat

24
Alilat Djamel

COMMUNIQUE (Tamurt) –  Djamel Alilat, journaliste à El Watan,  a fait l’objet d’une interpellation par les services de sécurité marocains, alors que celui-ci est  à Hoceima pour couvrir la contestation populaire qui secoue le RIF depuis des mois.

Le  Rassemblement Pour la Kabylie dénonce  cette arrestation et demande sa libération immédiate. Parce que c’est  leur mission, en premier lieu,  les  services diplomatiques algériens doivent engager les démarches appropriées pour un dénouement rapide de cette situation. Leur silence sur cet acte exige, en soit, une explication. Les atteintes récurrentes aux droits politiques et à la liberté d’expression par les régimes autoritaires  de l’Afrique du Nord constituent  un facteur de blocage pour l’émancipation des peuples. Pour le RPK, à l’instar de la Kabylie, c’est à travers la reconnaissance des droits communautaires que la région du RIF  peut réellement avoir des rapports apaisés avec l’Etat.

L’avenir de l’Afrique du Nord est dans ce mouvement de démocratisation qui vient, non pas des initiatives des Etats, mais de cette demande sociale forte au sein des régions. Le rassemblement  de toutes ces initiatives est devenu une urgence et un enjeu majeur. Ce n’est qu’en se solidarisant que  qu’on pourra aussi faire échec  à ces tentatives de brimer  la liberté de la presse.

Kabylie, le 29/05/2017
P/le Rassemblement Pour la Kabylie
Le Coordinateur
Hamou BOUMEDINE