La rue va encore être investie : Deux marches prévues à Tizi Ouzou cette semaine

0
Marche
Marche

TIZI OUZOU (Tamurt) – Après un répit de quelques jours, la rue va encore gronder dans la ville de Tizi-Ouzou. Au moins, deux marches sont annoncées pour cette semaine. La première aura lieu ce lundi 25 décembre. Elle aura lieu suite à un appel lancé par les élèves et les parents d’élèves de la wilaya de Tizi-Ouzou en guise de réaction au fait que le conflit opposant le syndicat Cnapeste et les enseignants des lycées à la direction de l’éducation a trop duré.

Et de ce fait, la grève induite par ce bras de fer a dépassé les quatre semaines. De même que les élèves n’ont pas passé les compositions du premier trimestre sans compter le retard accumulé dans l’exécution du programme scolaire du premier trimestre. C’est donc pour tenter de lancer un  appel à toutes les autorités concernées que la marche de ce lundi a été initié. Le point de départ de cette manifestation est le siège de la direction de l’éducation et son point de chute est le siège de la wilaya, ont précisé les organisateurs. Par ailleurs, les membres du Came (Collectif d’appui à la micro-entreprise) a appelé à une marche pour jeudi prochain (28 décembre) également dans la ville de Tizi-Ouzou.

Pour rappel, le Came est une organisation professionnelle qui regroupe les promoteurs Ansej, Cnac et Angem (des dispositifs d’aide et de soutien à l’emploi des jeunes). L’appel à cette marche a eu lieu suite à une assemblée générale des concernés qui s’est tenue à Tizi-Ouzou cette semaine. Les revendications qui seront mises en avant lors de cette marche sont : « pour une amnistie générale au profit de tous les promoteurs, l’allègement de la fiscalité et de la parafiscalité et l’accompagnement des jeunes promoteurs dans la mise en œuvre de leurs entreprise ». Le slogan de la marche initiée par la Came jeudi prochain est : « La solution est dans la rue ».

Tahar Khellaf pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici