Said Bouteflika et le général Tewfik en prison

0
Said Bouteflika et le général Toufik
Said Bouteflika et le général Toufik

ALGERIE (TAMURT) – Said Bouteflika et général à la retraite Mohamed Mediene dit Tewfik et l’ex-chef des services de renseignements Athmane Tartag ont été arrêté ce samedi, ont rapporté plusieurs médias proches du pouvoir algérien et de l’armée.

L’information s’est propagée comme une trainée de poudre en ce samedi soir. En effet, le frère et conseiller de l’ex-président de la République algérienne Said Bouteflika a été arrêté ce samedi par les services de sécurité. Said Bouteflika n’a pas été le seul à avoir été incarcéré en même temps. Il y a eu aussi l’homme qui a dirigé dans l’ombre l’Algérie pendant vingt-cinq années à savoir le général Mohamed Mediene dit Tewfik. Ce dernier a dirigé d’une main de fer l’Algérie de 1990 à 2015 du temps où il était le numéro un du Département de la Sécurité et du renseignement (DRS) ou ex-sécurité militaire.

Par ailleurs, le général Athmane Tartag, qui a été imposé par le clan de Bouteflika à la tête du DRS en 2015 après l’éjection de Tewfik a également fait l’objet d’une arrestation. Selon les médias proches de Gaid Salah qui ont donné cette information, ces trois hauts responsables algériens sont accusés d’avoir préparé un complot visant à « mettre le pays à feu et à sang ».

Pour rappel, il y a quelques semaines le général Ahmed Gaid Salah avait lancé un dernier avertissement au général Tewfik après la réunion secrète tenue entre Said Bouteflika et le général Tewfik et à laquelle avait été associé Liamine Zeraoul, qui s’est démarqué publiquement, le lendemain, du plan machiavélique du duo Tewfik-Said Bouteflika.

Tarik Haddouche