Saïd Bouteflika provoque-t-il la polémique en Kabylie?

4
Said Bouteflika
Said Bouteflika

KABYLIE (Tamurt) – A chaque semaine sa polémique politique qui suscite de vives réaction en Algérie et plus particulièrement en Kabylie. La volonté du régime de faire monter les Kabyles contre les Algériens n’est plus à démontrer.  Au début c’était des députés du FLN qui ont rejeté officiellement la promotion de tamazight, puis des arabophones sont montés contres des Kabyles à Tuviret, puis un chroniquer d’El Watan s’est acharné contre les indépendantistes kabyles et dernièrement  une certaine Salhi a insulté les Kabyles, et ainsi de suite.

Au même moment, le chef d’Etat algérien sombre dans son coma et son frère Saïd prépare dans l’ombre le cinquième mandat à défaut de succéder lui-même au poste de son frère. Certains observateurs de la scène politique soupçonnent que ces polémiques sont provoquées délibérément par le clan de Bouteflika pour faire oublier aux Kabyles, les seuls qui sont contre le régime, le cinquième mandat.

« Je pense que cette polémique  de Naïma Salhi coïncide avec le congrès du RCD. Un parti kabyle qui s’oppose au clan de Bouteflika », juge un enseignant universitaire à Tizi Ouzou.  D’autres estiment que ces attaques en série contre les Kabyles sont un plan pour déstabiliser la région et surtout faire monter les Arabes contre les Kabyles. « Le régime qui se voit dépassé par la montée du nationalisme en Kabylie fait appel aux Algériens pour l’aider à faire face aux indépendantistes kabyles », juge un autre militant du MAK à Tizi Ouzou

Ravah Amokrane

4 COMMENTAIRES

  1. C’ est d’ une part cacher la deconfiture au niveau international avec ce potentiel recours au FMI dans deux ans, de l’autre la tentative de seduction du regime avec le concert du chanteur Idir pour faire adherer la kabylie a’ l’ amazighite’ domestiquee islamique du pouvoir, est une fallite. Du coup les relais Sont actionne’s.
    Quant a’ kabyles contre arabes, cela ne fait aucun effet, dans la mesure ou’ la kabylie fait son choix civilisationnel pas en fonction anti qualcun d’ autre mais pour ce qui est vrai et naturel. Le regime a peur du fait qu’ il ne controle pas les regions arabes et la kabylie a déjà’ une autre reference politique ad symbolique. Le choix n’ est plus evitable et ne peut etre limite’ a’ la farce habituelle. Choisir tetanise les ambigues!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici