Said Sadi charge le DRS, le RCD opte pour le boycott des élections législatives.

21

ALGER (Tamurt) – Le RCD boycottera les élections législatives du 10 Mai prochain. La décision a été prise aujourd’hui à l’issue du conseil national du parti qui s’est tenu à Alger.

Dans une intervention devant les membres du conseil national, Said sadi a estimé que ces prochaines législatives procèdent du « proxénétisme politique ». Pour le président du RCD, « La vulgarité avec laquelle a été menée l’action publique ces derniers mois ne laisse pas beaucoup de choix à celles et ceux qui ont un minimum de bon sens. La prochaine assemblée sera recrutée sur le mode du proxénétisme et aura une mission de prostitution politique ». Il a révélé au passage que des quotas ont été négociés avec les partis qui veulent prendre part à cette course. « Ils nous ont réservé quatre sièges », a-t-il dit.

Pour Said sadi qui a qualifié la future assemblée d’hémicycle recruté « sur le mode du proxénétisme », participer au scrutin « c’est renier ses engagement et se rendre complice d’un désastre que nous avons toujours combattu ».

Chargeant le service de renseignement qu’il accuse de faire du chantage par l’islamisme, le président du RCD a expliqué que « le DRS use d’un stratagème pour justifier le statu-quo : la menace islamiste ».
«Ce n’est pas aux services qui ont livré l’école, les mosquées et les médias à l’extrémisme qu’il revient de nous faire la leçon contre un péril qu’ils ont semé et qu’ils continuent de manipuler avec cynisme et irresponsabilité. » a-t-il estimé.
Pour said sadi, « l’intégrisme est déjà au pouvoir ».

Meziane Tiziwar

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici