Saïd Sadi dénonce la condamnation du journaliste Idir Tazerout

6
Said SADI

KABYLIE (Tamurt) – L’ancien président du RCD, Saïd Sadi, n’a pas tardé pour réagir et condamner aussi la condamnation du jeune journaliste Idir Tazerourt par le tribunal d’Azouguen à six mois de prison avec sursis et à une forte amende.C’est le premier et le seul homme politique a réagir pour le moment.

Bien que les faits sont graves, de voir un journaliste condamné pour avoir dénoncé les agissements des islamistes propagandistes dans son village, la presse au niveau local semble faire l’impasse sur cette affaire. Saïd Sadi a appelé, lors de sa conférence à l’université de Tizi-Ouzou, à soutenir ce jeune journaliste et militant de la cause démocratique. Saïd Sadi s’est aussi alarmé sur la situation qui prévaut au sein de plusieurs villages de la Kabylie.

Pour rappel, Idir Tazerout, de la même région que Saïd Sadi, s’est opposé à l’appropriation d’un groupuscule de salafistes de  la mosquée de son village. Le tribunal d’Azouguen l’avait condamné arbitrairement et sans aucun fondement. Son avocat compte faire appel. Pour le jeune Idir, il ne compte pas baisser les bras. Il a fait savoir qu’il est plus que jamais déterminé à continuer son combat. Le soutien de Saïd Sadi est très salué sur les réseaux sociaux, faut-il le signaler.

Ravah Amokrane