Said Sadi, le kabyle de la situation

2
Dr Said Sadi
Dr Said Sadi

KABYLIE (TAMURT) – L’ancien président du RCD, Said Sadi, est l’homme politique Kabyle le plus indiqué pour prendre la situation ou bien assurer une période de transition au cas ou le régime algérien céde. Les kabyles doivent l’imposer et le booster, au lieu de le critiquer. En plus de son expérience et de sa lucidité, il est très compétent.

Il faut reconnaître que c’est un homme intégre. Il a récemment exprimé son rejet du projet de l’indépendance de la Kabylie, mais il tient bec et ongles à régionalisation modulabale. Si Sadi s’implique, la Kabylie pourrait en moins profiter de ce soulévement populaire algérien. C’est mieux que de voir un non Kabyle ou un kabyle de service prendre un poste de haute responsabilité.

D’autres parts, Said Sadi est le seul homme politique Kabyle qui se dit nationaliste, sans être férmé aux convictions politiques des souverainistes kabyles. Si la presse du régime ne parle plus de lui ces derniers temps, c’est parce que les décideurs savent bien que Said Sadi est un homme qui incarne vraiment le changement radical du régime, tel que la rue le scande aujourd’hui. Said Sadi aussi peut être accepté par les Algérien. Il n’est pas perçu, par ces derniers, comme « un dangereux séparatiste »

Le pouvoir sait bien que les Kabyles sont les plus compliqués à convaincre dans ce mouvement et ils joueront un rôle prépondérant dans son orientation
C’est pour cette raison que les décideurs veulent imposer Bouchachi. Même si ce dérnier est crédible, il n’a pas les compétences requises pour gerer un pays comme said said. Le pouvoir parle aussi de Karim Tabou qui manque lui aussi d’expérience politique et de compétences.

De toutes façons les Kabyles doivent cesser leurs querelles et divergeances pour imposer l’homme qui sera utile pour ce pays. Said Sadi est l’homme politique kabyle le mieux placé, pour le moment. Il est temps de l’imposer au lieu de le critiquer.

Nadir S.