Un salafiste transforme un bar en une mosquée à Vounouh

11

VOUNOUH (Tamurt) – Des milliards de centimes sont dépensés par des salafistes en Kabylie, pour plonger la région dans le radicalisme et lutter efficacement contre l’identité kabyle qu’ils veulent remplacer par le salafisme.

Un islamiste du village Ivouhathen, dans la commune de Bounouh, pas loin de la ville de Tizi-Ouzou, a racheté un bar pour le transformer en une mosquée. Une information à laquelle les journaux salafistes ont consacré de longs reportages, montrant des barbus kabyles se rendrent dans cette mosquée qui était un débit de boissons alcoolisées.

Les islamistes mettent la main dans la poche et personne ne connait la provenance de sommes faramineuses qu’ils dépensent. Certes, ouvrir un bar dans un village kabyle n’est pas des coutumes de cette région, et justement c’est ces failles que le pouvoir et les islamistes exploitent pour endoctriner les villages kabyles les plus reculés.

Ravah Amokrane