Des salafistes interdisent la plage aux femmes à Boumerdès

19
Salafistes à la plage

BOUMERDES (Tamurt) – Un groupe de salafiste a interdit à un groupe de jeunes filles de se balader dans une page avant-hier soir à Boumerdès. Selon une des jeunes filles, elles ont échappé à un véritable lynchage en plein public.

« Nous étions un groupe d’amies en ville après la rupture de jeûne et nous avions décidé de faire un tour à la plage « Le Figuier », pour se rafraîchir un peu en cette période de chaleur. Que fut notre surprise lorsque un groupe de barbus se sont pointés devant nous et nous ont coupé la route. Ils nous reprochent de sortir de maison sans la compagnie d’un homme. Ils nous ont traité de tous les noms d’oiseaux », nous a raconté l’une des jeunes filles. « Les islamistes nous harcèlent, les autres aussi nous mènent une vie très dure dehors. La femme est harcelée de toute part, sans parler de celles qui souffrent aussi d’harcèlements de leurs maris, frères ou pères. Chez nous, une femme est considérée comme un diable et on est respecté nulle part. Et cela se passe même en Kabylie, c’est une réalité qu’il faut dire », assène Karima, notre interlocutrice.

«  Ces islamistes nous ont empêché d’aller à la plage juste pour se balader, à qui se plaindre ? Ni la police ni nos proches ne viendront à notre se cours, donc on est entre le marteau et l’enclume », ajoute la jeune fille qui avait du mal à reprendre ses esprits après le choc qu’elle a vécu avec ses amies à la plage du figuier du littoral de Boumèrdes.

Ravah Amokrane