Salon du livre de Boudjima : 70 écrivains attendus à Tizi Ouzou

2
Lire/Écrire en kabyle
Lire/Écrire en kabyle

CULTURE (Tamurt) – Pas moins de soixante-dix écrivains et romanciers, dont certains sont de renommée, seront présents au salon du livre de Boudjima dans la wilaya de Tizi 0uzou du 19 au 21 avril prochain, ont indiqué les organisateurs, hier. Au programme de cette cinquième édition de ce salon du livre, organisé entre autres par l’Assemblée populaire communale de Boudjima (près de Tigzirt sur Mer), il y aura des ventes  de livres en présence des maisons d’édition les ayant produits, des ventes-dédicaces en présence des auteurs ainsi que des conférences-débats sur plusieurs thèmes d’actualité.

La cérémonie d’ouverture de ce salon aura lieu à la bibliothèque communale de Boudjima, le 19 avril à 10 heures. Cette nouvelle édition est placée sous le slogan « Un livre, un auteur ». Parmi les écrivains qui seront présents à ce rendez-vous culturel, on peut citer Amin Zaoui, Rachid Boudjedra, Amar Ingrachen, Tarik Djerroud, Rabah Sebaa, Younès Adli, Sofiane Hadjadj, Rachid Oulebsir etc. Les organisateurs annoncent, en outre, une conférence qui sera animée par Frédérique Devaux Yahi autour de son livre De la naissance du cinéma kabyle.

Langues en péril, langues en devenir est le thème de la conférence qui sera donnée par l’auteur Rabah Sebaa alors que le chercheur Younès Adli évoquera la place et le rôle de la Kabylie dans le monde amazigh. Une autre conférence sera animée par Tarik Djerroud sur Tamazight, de la décadence à la renaissance. Un hommage sera rendu au regretté romancier Nourredine Saadi au cours d’une table-ronde animée par les écrivains Sofiane Hadjadj, Habib Tengour et Youcef Tounsi. Zarouri Mustapha, lauréat du Prix Assia Djebbar du roman amazigh présentera son ouvrage intitulé Dwagi i dasirem-iw. Parmi les maisons d’édition qui prendront par au salon du livre de Boudjima, on peut citer Casbah, El Amel, Alpha, Dalimen, Apic, Tafat, Franz Fanon, Afriwen…

Tarik Haddouche