Salon international du livre : Les éditeurs de Kabylie en force

0

KABYLIE (Tamurt) – Les éditeurs de livres qui ont pignon sur rue dans la région de Kabylie marqueront en force le Salon international du livre qui se tiendra à Alger à partir du 25 octobre prochain. La majorité de ces éditeurs activant dans les wilayas de Bgayet, Tizi Ouzou et Bouira proposeront des dizaines de nouveautés à cette occasion annuelle.

Les centaines de milliers de visiteurs du salon international du livre d’Alger auront donc l’embarras du choix entre une infinité d’anciens mais aussi de nouveaux titres tous thèmes et genres confondus. Les éditeurs des trois wilayas kabyles ont passé les derniers mois à concocter les derniers préparatifs pour prendre part à l’événement culturel le plus important de l’année. On peut citer les éditeurs les plus connus et dont la participation au salon international du livre d’Alger est désormais devenue une tradition. Il s’agit donc des éditions La pensée, l’Odyssée, Identité, Rich-essalam, El Amel, Tira, Afriwen, Pages Bleues, Franz Fanon, Talantikit, etc.

On a appris également qu’une grande partie des écrivains et auteurs kabyles seront au rendez-vous du Sila pour y animer des ventes-dédicaces de leurs ouvrages à l’instar de : Tarik Djerroud, Abderrahmane Yefsah, Amar Ingrachen, Boukhalfa Laouari, Rachid Mokhtari, Youcef Merahi, Mohamed Attaf, Mustapha Rafai (auteur d’un livre sur la JSK) Omar Kherdja, Youcfe Dris, Rachid Oulebsir, Ahmed Nekkar, Mohand Arkat, Khalfa Mameri, Brahim Tazaghart, Lynda Koudache, Ali Hadjaz, Mohamed Aziz, Rabah Benamghar, Lounès Ghezali et la liste est encore longue.

Les livres écrits en tamazight, dont des romans, nouvelles, poésie et traductions seront proposés à la vente lors de rendez-vous dont le roman « Pluie d’or » de l’écrivain Mohamed Sari, traduit en kabyle par Habib-Allah Mansouri. Un rendez-vous donc à ne pas rater pour les amoureux du livre et surtout pour les férus de leur langue maternelle, le kabyle.

Tarik Haddouche