S’attaquer au MAK, première occupation d’Ahmed Ouyahia

13

ALGERIE (Tamurt) – Les attaques et les accusations, sans aucun fondement, d’Ahmed Ouyahia contre le MAK ne font que consolider davantage la crédibilité de ce mouvement d’essence démocratique et pacifique.  Encore une fois, ne trouvant rien à reprocher au MAK, Ahmed Ouyahia a  inventé une histoire d’ouverture des indépendantistes kabyles au Maroc.

Il n’a donné aucune précision sur ce bureau « mystérieux ».  Un bureau, pour Ahmed Ouayhia, qui constitue un danger pour son Algérie à l’avenir ! Le MAK  n’a effectivement aucun bureau, ni au Maroc ni ailleurs. Mais si, un jour, ce mouvement veut ouvrir un bureau ou une ambassade, ce ne sera pas certainement à Ouyahia de l’annoncer. Le MAK et le GPK sont chargés d’informer le peuple Kabyle.

C’est le régime qu’Ahmed Ouyhaia représente qui a ouvert  des compagnies pétrolières dans le sud Algérien au profit des puissances étrangères. Le MAK ne met pas en danger l’Algérie  pour la simple raison que le mal est déjà fait par Ouyahia et ses semblables.  Ils ont dilapidé les richesses naturelles de l’Algérie pour acheter le cautionnement de leur régime par les américains et les Français.

C’est l’ouverture des champs pétroliers aux étrangers qui a mis l’Algérie dans la situation dont elle se trouve actuellement et le pire est à venir.  Pour le bureau du Maroc, tôt ou tard, le MAK n’ouvrira pas seulement des bureaux mais des ambassades dans ces pays frères et dans tous les pays de monde.

Lounès B