Selon les services de la protection civile : 1550 arbres fruitiers incendiés en Kabylie en 48 heures

6

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Les feux de forêts détruisent encore notre patrimoine forestier. Un communiqué de presse des services de la protection civile rendu hier matin a annoncé que plus de 50 feux de forêts ont été signalés ces dernières 48 heures.

Au total, et en espace de 2 jours, 1550 oliviers, figuiers et autres arbres fruitiers sont partis en fumée. Les incendies sont enregistrés particulièrement à Ath Waguenoun et Iwadhiwen. Une superficie de 125 hectares de forêt est rasée par les flammes. On pourrait penser que des «forces occultes» mènent une guerre sans merci contre les forêts et la nature en Kabylie. Ce qui suscite la curiosité, c’est que ces incendies ne touchent que la région de la Kabylie.

Le reste de l’Algérie est épargné. Étrangement, et depuis des années aucun pyromane n’a été arrêté par les services de sécurité. Normal, puisque les préoccupations principales de la gendarmerie sont la traque des non-jeûneurs. De forts soupçons pèsent sur les militaires et la gendarmerie sur leur implication directe dans ces incendies sous le motif de la lutte contre le terrorisme. Tamurt reviendra sur ce sujet dans les jours à venir. Un travail de longue haleine et d’investigations journalistiques est en train d’être mené par nos collaborateurs. Ils sont à la recherche de témoins et d’indices crédibles sur l’affaire des incendies en Kabylie qui vise le patrimoine forestiers et les arbres fruitiers, plus particulièrement les oliviers et les figuiers.

R.Moussaoui