Selon une source de la Sonelgaz : « Les factures d’électricité de 2001-2003 entièrement payées par les Kabyles »

6

ECONOMIE (Tamurt) – Les Kabyles qui pensent encore qu’ils n’ont pas réglé leurs factures d’électricité des années 2001 à 2003, lors de la désobéissance civile du mouvement citoyen de l’époque suite à l’assassinat des 127 jeunes Kabyles par les gendarmes,, sont leurrés par Ouyahia et ceux qui ont négocié avec lui.

Lors de ces négociations qui n’ont fait qu’empirer la situation en Kabylie, Ouyahia avait annoncé que les factures d’électricité non réglées par les Kabyles seraient à la charge de l’Etat. Naïvement, les Kabyles ont repris le paiement des factures d’électricité et ont mis fin à toute forme de protestation et de désobéissance, mais force est de constater qu’ils se font berner encore une fois avec la complicité de leur « frères ».
Les factures d’électricités ont été réglées par les Kabyles eux même à leur insu et jusqu’aux derniers centimes, pis encore avec pénalité ! C’est une révélation de deux responsables de la Sonelgaz qui font partie de la commission secrète de la gestion de ce dossier.

« On a fait croire aux Kabyles qu’ils étaient exonérés des factures durant la période du printemps noir, mais ils ne savent pas que par la suite lorsqu’ils ont repris à payer, sur chaque facture on ajoutait un certain pourcentage supplémentaire pour régler les factures précédentes. Ainsi, au bout de dix ans, tout le monde a réglé ses factures d’électricité impayées et avec une pénalité de retard à leur insu », nous révélent des sources vérifiées de la direction de la Sonelgaz à Tizi-Ouzou.

Donc le seul acquis des négociations de la bande qui a négocié avec Ouyahia, à savoir le non paiement des factures d’électricité, n’est qu’un leurre pour les Kabyles. Un leurre initié par l’un des leurs : Ahmed Ouyahia !

Saïd F