La série de protestation a, bel et bien, commencé à Bougie

0
Rassemblement

BOUGIE (Tamurt) – La protestation en cette rentrée sociale a bien démarré à Bougie. Après le sit in des villageois de Taghzouyt et Ighil Oudjilbane, c’est au tour des habitants du camp de Saket et des pré-bénéficiaires des logements LPA d’Amizour d’observer, en cette matinée du lundi, un rassemblement devant le siège de la wilaya de Bougie.

La revendication des deux groupes de protestataires est pratiquement la même. Elle est liée aux logements. Les premiers veulent être recasés décemment alors qu’ils souffrent le martyre en ce moment par rapport aux conditions d’hébergement et à l’éloignement de tous les services publics y compris l’école pour leurs enfants ; ceux d’Amizour refusent d’être évincés de la liste des pré-bénéficiaires. Selon l’un des protestataires, il semblerait que la première liste sur laquelle ils y figurent aurait été modifiée pour mettre d’autres personnes aux bras longs.

Effectivement, selon les protestataires, présents sur le lieu du rassemblement, il y aurait eu une liste établie en 2013 avant qu’un autre son de cloche de l’année en cours sème l’inquiétude auprès des pré-bénéficiaires. La probabilité d’une autre liste de laquelle la majorité d’entre eux serait évincée se fait de plus en plus pesante. C’est la raison pour laquelle, ils ont décidé de réagir pour obliger les autorités compétentes à dévoiler, enfin, la véritable liste qui ne peut en aucun cas, soutiennent-ils, être différente de la première confectionnée en 2013.

 Amaynut