Seule l’indépandance pourra sauver la Kabylie

3
l'honneur de la Kabylie
l'honneur de la Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Des informations persistantes de la presse du régime d’Alger affirment que Bouteflika renoncera au pouvoir à partir du 20 mars prochain. Il se peut que c’est vrai. Peu importe. Ce qui intéresse la Kabylie c’est son avenir. Même avec un régime démocratique le sort de la Kabylie sera toujours le même.

Seule l’indépendance pourra sauver la Kabylie. Aucun régime algérien ne renoncera au « principe d’une Algérie arabe et islamique ». Des informations persistantes de la presse du régime d’Alger affirment que Bouteflika renoncera au pouvoir à partir de 20 mars prochain. Il se peut que c’est vrai. Peu importe. Ce qui intéresse la Kabylie c’est son avenir. Même avec un régime démocratique le sort de la Kabylie sera toujours le même.

Seule une kabylie indépendante et souveraine protègera l’identité kabyle. La Kabylie est sous occupation algérienne. Elle doit retrouver sa souveraineté perdue en 1871. Et aucun régime colonial n’a procédé à l’émancipation et au développement du pays colonisé.

Les kabyles ont les capacités de prendre leur destin en main
Ils ont aussi le droit à une totale liberté. C’est un droit indéniable auquel aucun kabyle ne doit rennoncer

Nadir S.

3 COMMENTAIRES

  1. « Au contraire ils devraient saisir cette occasion de faiblesse du régime pour ancrer leur démarche indépendantiste sur le terrain. » de une change de prénom, hamid c’est du pure araboislamisme, de deux oui bien sure profitons de ces manifestations pour réclamer l’indépendance de la kabylie t’es un génie toi, le pouvoir va en profiter pour nous sortir la menace de la dislocation de l’algérie, le pouvoir enverra ses paras en kabylie et bye bye l’espoir de changement, je te rappelle que la kabylie commence à la sortie de la banlieue d’alger, on n’est pas au fin fond du sud du pays mais aux portes de la capitale, la majorité des kabyles ne sont pas dupes l’indépendance est impossible et contraire à nos intérêts

  2. L’Algérie arabo-islamique est une construction idéologique qui nie les réalités sociales, culturelles et historiques des peuples d’Algérie. Le socle anthropologique est substitué par un régime illégitime qui pose la prééminence de l’appartenance au monde abstrait dit arabo-musulman sur le terroir Africain du Nord. La Kabylie et son peuple sont les seuls à s’inscrire en faux face à cette allégation. Si les kabyles acceptent que leur territoire soit aménagé, administré et géré par d’autres, aux profits des autres, cas de Rebrab a Bgayet, leur sort est scellé. Face à l’ampleur des manifestations actuelles, le régime sera certainement contraint de céder sur quelques mesurettes pour calmer la population. Il est conscient de son immense fragilité qui d’ha est défendue par la propagande et la répression. La kabylie et l’Algérie ne peuvent ci-exister en même temps. L’Algérie c’est la négation de la kabylie. Les kabyles ne devraient pas s’enrôler pour favoriser une faction du régime sur une autre. Au contraire ils devraient saisir cette occasion de faiblesse du régime pour ancrer leur démarche indépendantiste sur le terrain.

  3. Ce n’est pas en restant en marge du mouvement actuel, de laisser le temps faire les choses, sans lobying, sans présence de nos slogans, ce n’est pas en manifestant en arabe en Kabylie que la Kabylie puisse défendre ses intérêts.
    Nous sommes entrain de répéter nos erreurs de 1962.
    J’ai longtemps cru à l’indépendance, mais voir des Kabyles manifester en arabe, je n’ai plus aucun espoir.
    Ferhat a eu une occasion en or pour peser sur l’avenir dans l’émission d’Amel TV, il a tout rater. Il aurait du dire, oui pour une Algérie nouvelle mais, avec la Kabylie.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici