Si in de soutien au porte-parole du comité de défense de Cevital

1
CEVITAL VGAYET
CEVITAL VGAYET

VGAYET (Tamurt) – Aujourd’hui à partir de 9 heures, il y aura, certainement, foule devant le palais de justice de Vgayet. Et pour cause, le porte-parole du comité de soutien au groupe Cevital, du milliardaire kabyle Issad Rebrab,  comparaitra en appel suite à une plainte déposée par le directeur de l’entreprise portuaire, principal opposant à la réalisation d’une usine de trituration des graines oléagineuses à proximité du port de Vgayet.

Ledit comité a lancé un appel à toute la population à venir massivement participer à ce rassemblement qui se tiendra en face du palais de justice au moment ou l’accusé comparaitra.  Une manière de faire pression sur les hommes en noir afin qu’ils allègent la peine. Il est utile de rappeler qu’en première instance, le porte-parole de ce comité de soutien avait été condamné à une peine de trois mois de prison avec sursis et une amende de deux millions de centimes. Aujourd’hui, il est attendu que le sursis soit enlevé et que la justice prononce une amende symbolique sauf si le pouvoir d’Alger ait intervenu dans le but d’alourdir la peine afin « d’emmerder » Rebrab.

Mais la peur d’une réaction populaire violente pouvant se solder par des meutes, peut forcer la justice algérienne à revoir sa copie. D’un autre côté, un groupe très présent sur les réseaux sociaux ne cesse de remettre en cause la démarche du comité de soutien en insistant sur le fait que le groupe industriel de Rebrab ne cesse de polluer la mer avec les rejets de son usine d’huile, sucre et de margarine.

 

Amaynut