Sidi Aich : Affaire Nadir Chelbabi – Sidi Aich: Affaire Nadir Chelbabi. Rien ne nous fait peur

3

L’officier de police — dont nous avons par bienveillance omis de divulguer le nom et l’affiliation — qui a procédé à l’intimidation dans la même ville de ce cadre du MAK à la veille de la marche de Yennayer 2960 (le 12 janvier 2010) a été escamoté par sa hiérarchie pour le remplacer par un nouveau spadassin désigné à la même sale besogne.

La Kabylie prend acte de cette nouvelle forfaiture. Mais elle enregistre avec satisfaction que malgré les intimidations, les arrestations et les gardes à vue arbitraires, le peuple kabyle prend conscience de plus en plus de sa condition de colonisé. Il réaffirme également sa détermination à arracher sa liberté politique avec tous les moyens dont il dispose.

La Vallée (Soumam) que le peuple algérien en entier doit chérir pour avoir été le sanctuaire de la révolution et de la libération du pays est transformée par Bouteflika et Zerhouni en une zone de terreur, d’arbitraire et passe-droits. Le peuple kabyle d’est en ouest et du sud au nord refuse cette stigmatisation qui déshonore les Tables de la révolution de Novembre 1954. Il informe l’État et le gouvernement que son combat pour l’autonomie vaincra comme il en fût pour le 1er Novembre 1954.

Hemmu At Vucadra