Sit in à Bgayet et fermeture de route à Kherrata

0

BGAYET (Tamurt) – La révision de leur régime indemnitaire, l’amélioration du pouvoir d’achat des ouvriers professionnels qui ne touchent actuellement que le SMIG, la titularisation des contractuels et définitions des missions de chaque corps, unification de la prime annuelle de 40 % à tous les corps de l’éducation, intégration effective des laborantins et participation des corps communs dans la gestion des œuvres sociales de l’éducation sont les points soulevés par les ouvriers et agents du secteur de l’éducation qui observent, depuis avant-hier, une grève de protestation suivie d’un rassemblement organisé, hier matin, face au siège de l’académie de Vgayet.

Ce sit in au niveau du chef-lieu de wilaya n’est aps la seule action de rue enregistrée dans la région de Bgayet. À l’Est, ce sont les habitants de quelques hameaux de la vaste commune de Draa El Caïd qui ont bloqué la route nationale n° 9, menant de Bgayet à Sétif, au niveau des deux premiers tunnels en venant de Kherrata. Ils exigent une équité dans la répartition et la prise en charge des projets d‘intérêt commun. Ils accusent leur maire de faire dans le favoritisme en inscrivant el maximum de projets pour le compte du chef-lieu, Irahmounen et Berzakh pour délaisser tous les autres villages. D’ailleurs alors que la cheffe de daïra de Kherrata l’a appelé pour négocier avec ses concitoyens, il a été pris à partie par ces derniers après qu’il ait déclaré être le chef suprême de la commune de Draa El Caïd. Une manière de mépriser davantage ses concitoyens.

Les actions de protestation ne risquent pas de s’arrêter de sitôt du moment que le pouvoir d’Alger continue à ne donner que des miettes à la Kabylie, ce qui se répercute par un mécontentement général. Encore une fois, il est clair que seule l’indépendance apaisera les esprits et rendra leur dignité aux kabyles.

Amaynut pour Tamurt