Sit in pour soutenir les prisonniers politiques

1
sit in

AOKAS (Tamurt) – Pour soutenir les prisonniers démocrates que le pourvoir colonial d’aller a décidé de mettre dans les cellules, la population d’Aokas, fidèle à ses principes démocratiques, a décidé d’observer un rassemblement au niveau de la placette dite de la poste de la station balnéaire d’Aokas.

Ce sont des militants des droits de l’homme et des activistes du mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, ou encore, des engagés pour la démocratie qui se sont retrouvés, en cette matinée du samedi, pour protester contre l’emprisonnement de citoyens pour le simple fait qu’ils soient contre certains principes. Mais, en cette période de campagne électorale, il ne pouvait y avoir beaucoup de monde.

Sinon, l’action a été réalisée et c’est tant mieux pour la Kabylie. Bouhafs, Touati, Chitour, Baba Nedjar et la rédactrice en chef d’un quotidien algérien, en grève de la faim, ont été totalement soutenus par les aokassiens.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici