Situation très tendue en Kabylie en prévision du 20 avril

0

Selon une source digne de foi, des policiers en tenue d’éboueurs auraient sillonné, toutes les artères de la nouvelle ville de Tizi-Ouzou pour, dit-on, nettoyer les murs et enlever différents affichages dont ceuxdu MAK appelant à la marche du 20 avril prochain.

Alors qu’il placardait des affiches, un militant du MAK, a échappé de justesse à une arrestation par les flics sus-cités.

Il est à rappeler que l’affichage de l’appel, par le MAK, aux trois marches à Tuβirett, Tizi-Wezzu et à Bougie, programmées à l’occasion du 30e anniversaire du printemps berbère et du 9e anniversaire du printemps noir, a d’ ores et déjà commencé.

Quant à la situation, elle reste très tendue sur l’ensemble du territoire de la Kabylie.