Six militants du MAK arrêtés à Larbaa Nat Irathen

5

KABYLIE (Tamurt) – Le régime algérien s’acharne encore  sur les militants du MAK.  Six activistes de ce mouvement d’essence démocratique et pacifique ont été arrêtés aujourd’hui par des policiers algériens à Larvaa Nat Irathen, au village Taourirt Mokrane, 25 km au sud-est de Tizi-Ouzou.

Les services de sécurité algériens ont interdit une activité de ce mouvement en procédant à des arrestations. Aucune raison n’explique ces arrestations musclées, sauf que le régime n’a aucune autre solution que celle de la brutalité pour faire face à la pontée du MAK en Kabylie.

Craignant un raz-de-marée  populaire le 20 avril prochain à l’appel du MAK,  le régime raciste d’Alger semble ne plus savoir sur quel pied danser. Pour le moment on ne sait pas quel est le sort réservé à ces jeunes militants. Pour rappel, la semaine passée un militant du MAK a été assassiné à la ville de Tizi-Ouzou, le même jour un autre mitant de la cause kabyle a été tué par des inconnus dans la région de Bordj Bou Arreridj. Le pouvoir et la presse du régime garde toujours le silence sur ces deux assassinats politiques.

Lounès B