La société civile dans la rue en ce 5 octobre

2
placette Saïd Mekbel

BOUGIE (Tamurt) – D’une  pierre deux coups ! Pour commémorer le 29e anniversaire des événements du 5 octobre 1988 et protester contre le refus de la tenue de l’université d’automne de la ligue des droits de l’homme, la société civile a organisé, le jeudi matin, un rassemblement devant le siège de la wilaya de Bougie. 

C’est ainsi que les présents, menés par les animateurs du bureau de Bougie de la ligue des droits de l’homme, ont tenu organisé leur université populaire comme le soulignera son président, venu spécialement d’Alger. D’ailleurs dans sa prise de parole, il fustigera le pouvoir d’Alger et appellera le mouvement associatif et la société civile en général à se solidariser pour combattre la répression sous toutes ses formes. Son représentant à Bougie lui succédera pour dire, tout simplement, que Bougie est la capitale des dynamiques citoyennes et elle entend le rester.

Le sit in devant le siège de la wilaya a été bref et c’est au niveau de la placette Saïd Mekbel que les prises de parole ont eu lieu. D’ailleurs, outre ces deux responsables de la ligue des droits de l’homme, il y a eu des représentants de partis politiques qui avaient tenu à discourir.

Amaynut