Communiqué de Bouaziz Ait Chebib et Hocine Azem : Solidarité avec nos jeunes, victimes de la répression algérienne

4
répression à Tuviret

COMMUNIQUE (Tamurt) – Le régime colonial d’Alger a sauvagement réprimé la marche du 20 mai à Tuβiret. L’objectif recherché n’est rien d’autre que d’isoler et soustraire du territoire kabyle cette région qui a toujours constitué un rempart aux invasions et aux politiques de dékabylisation progressive.

 

A la lumière des témoignages des militant(e)s et cadres du MAK/G.P.K. arrêtés (Youcef et  Belaid Messouaf, Lazar Bessadi, Rachida Ider, Koceila Iken, …), auxquels nous apportons notre soutien fraternel et indéfectible,  il est clair que la situation n’augure rien de bon pour le peuple kabyle.

La politique répressive et oppressive du régime algérien s’est amplifiée au point de dépasser celle de son géniteur : la France coloniale.
Ça dénote la volonté des clans qui se disputent la succession de Bouteflika d’entraîner la Kabylie dans la violence et de la sacrifier, une fois de plus, pour régler leurs différends.

Nous appelons le peuple kabyle à la solidarité avec les victimes de la répression algérienne et à protéger sa jeunesse.

La vigilance est de rigueur pour déjouer les plans diaboliques du régime colonial algérien. Nous restons fidèles au caractère pacifique de notre combat et la meilleure réponse à l’oppression que nous subissons réside dans l’unité et la fraternité des Kabyles.

Bouaziz Ait Chebib et Hocine Azem