Souad Merah serait en Syrie, selon Bernard Cazeneuve

1

Les autorités ont perdu sa trace depuis quinze jours, mais il y a une « forte présomption » que la grande sœur de Mohamed Merah soit en Syrie, a déclaré vendredi 23 mai le ministre de l’intérieur [Bernard Cazeneuve sur Europe 1->http://www.europe1.fr/France/Cazeneuve-Fortes-presomptions-de-la-presence-de-Souad-Merah-en-Syrie-2130043/#]. « Souad Merah a pris un avion le 9 mai Barcelone-Istanbul », a-t-il précisé, puis dans la foulée un vol Istanbul-Gaziantep.

Souad Merhad, vraisemblablement partie avec ses quatre enfants, pourrait avoir rejoint son compagnon, Abdelwahed, un salafiste tenu pour extrémiste, parti faire le djihad sur le sol syrien en passant par la Turquie. La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert jeudi une enquête préliminaire pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

« IL Y A UN PROBLÈME JURIDIQUE »

Le ministre a toutefois refusé de répondre à une question sur « l’inefficacité » de la police dans la surveillance de Souad Merah. « Je ne dirai rien sur le travail de la police », a-t-il répondu invoquant la « confidentialité ». « Il y a un problème juridique », a justifié le ministre : si une personne n’est pas sous contrôle judiciaire ou ne fait pas l’objet d’une procédure judiciaire en France , « on ne peut pas l’empêcher de partir ».

Longtemps, Souad Merah a été soupçonnée de complicité dans le cadre de l’enquête sur les meurtres commis par Mohamed Merah, le « tueur au scooter » à l’origine de la mort trois soldats à Montauban et de trois enfants et d’un père de famille à Toulouse en 2012. Celle qui était fichée comme membre de la mouvance salafiste avant les crimes de son frère a finalement été relâchée en avril, faute de preuves contre elle.