Souk El Tenine – Grève générale pour dénoncer le climat d’insécurité

2

Pour rappel, la région de Maâtkas sombre de plus en plus dans une insécurité généralisée. Agressions, vols, kidnappings et autres fléaux sociaux qui deviennent maître des lieux. Devant cet état de fait, seule la volonté des citoyens est à même de mettre un terme à cette situation. Pour ce faire, les comités de villages de la commune, en collaboration avec l’APC, ont appelé à une grève générale pour aujourd’hui.

Cette grève se veut aussi une manière de dénoncer le laxisme des services de sécurité de la commune. Selon des témoignages en notre possession, « les voyous qui font la loi à Souk El Tenine sont connus des services de sécurité, mais sans pour autant les rappeler à l’ordre », témoigne un citoyen. C’est pour dire toute la volonté du pouvoir pour engloutir la région de Kabylie dans une spirale de violence qui lui fera oublier son engagement en faveur de l’autonomie de la Kabylie, et son opposition frontale au pouvoir de Bouteflika. Sinon, comment expliquer que la région est infestée, au même temps, par des terroristes, dealers… et par des convois militaires à chaque tournant.

La grève d’aujourd’hui, selon des informations, est une réussite, car, indique un citoyen, « tous les citoyens ont adhéré au mot d’ordre de grève décidé par les comités de villages et l’APC ».

Cette action citoyenne, qui s’inscrit dans les mœurs politiques de la région, est la preuve irréfutable de l’engagement de la Kabylie à s’auto prendre en charge, à dépasser tous les paternalismes qu’on lui impose!

Amnay Ait Ifilkou