Sous la pression de la population : Le wali nomme un administrateur pour la commune d’Iberbachen

4

BOUGIE (Tamurt) – A partir de ce dimanche, en attendant probablement la dissolution officielle de l’assemblée populaire communale à laquelle ne cessent d’appeler les citoyens. Dans un bras de fer qui a duré depuis les élections du 29 novembre dernier, ponctué par des marches de contestation, la fermeture des sièges de la mairie et de la daïra et des heurts avec les brigades antiémeutes qui se sont soldés par le tabassage et la détention d’une dizaine de manifestants, les citoyens d’Iberbachen ont gagné la première bataille. Pour être satisfaits d’avoir gagné la guerre, ils attendent la dissolution de l’APC, la mutation du chef de daïra et pourquoi pas le départ du wali lui-même. Wait and see.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici