Le soutien du Maroc à l’indépendance de la Kabylie n’est pas effectif

4
indépendance Kabylie

TAMAZGHA (Tamurt) – Le principe de la réciprocité que devait appliquer le Maroc vis-à-vis de l’Algérie qui finance depuis 1975 le Polisario n’est pas effectif. Les rares déclarations des diplomates marocains à l’ONU sur le droit du peuple kabyle à l’autodétermination sont loin de suffire.

C’est un soutien qui n’est pas concret envers la libération de la Kabylie. Il n’est pas effectif. Le motif des interventions du Maroc est juste une manière de faire chantage à l’Algérie dans l’espoir de la voir renoncer au soutien pour le Polisario. Le Maroc préfère certainement des liens forts avec le régime arabo-islamiste d’Alger qu’avec la Kabylie. On parle même de négociations secrètes entre Alger et Rabat à propos de l’affaire de la Kabylie et de celle du Polisario. Le soutien du Maroc à la Kabylie n’est qu’un leurre. le Maroc ne reconnait pas le gouvernement provisoire kabyle, alors que le Polisario bénéficie même d’une ambassade à Alger. Les Algériens financent même une armée du Polisario et un gouvernement appelé la République Arabe Sahraouie.

Toutefois il n’est pas à écarter de voir un jour le Maroc aller vers un soutien réel pour indépendance de la Kabylie. La persistance de l’Algérie à soutenir politiquement le Polisario et de le prendre en charge financement sans aucune retenue fera peut être changer d’avis au Maroc. La Kabylie a besoin d’une reconnaissance internationale pour faire pression sur le régime d’Alger et l’obliger à accepter un référendum d’autodétermination en faveur de la Kabylie.

Ravah Amokrane