Suicide par pendaison d’un homme de 28 ans

2

CHEMINI (Tamurt) Dans la journée de mercredi, un jeune homme de 28 a mis fin à ses jours par pendaison. La victime qui ne souffrait d’aucune maladie est originaire du village Takhlidjt, distant de 6 km du chef-lieu de la commune de Chemini.

L’information s’est répandue comme une trainée de poudre dans la région, jetant en émoi tout le village ayant accouru au lieu du drame. Cet acte de désespoir n’est pas un cas isolé dans la région qui enregistre un taux de suicide des plus alarmants. La Kabylie est l’une des régions les plus touchées par le phénomène du suicide, traduisant de fait le mal de vivre et le malaise profond qui ronge la population locale

 

Amnay