Suite à la condamnation de 2 personnes pour blasphème : La ligue des droits de l’homme de M’Sila s’insurge

3
réseaux sociaux

COMMUNIQUE (Tamurt) – Suite à la condamnation de Fodil Rachid et Daif Hichem pour  atteintes aux préceptes de l’islam par le tribunal de Sidi Aissa lors du procès du 28 novembre dernier, la ligue algérienne de la défense des droits de l’homme (LADDH aile Benissad) bureau de M’sila a réagi.

Elle dénonce l’utilisation par l’administration de la politique de 02 poids 02 de mesures dans des affaires inhérentes à la religion dans lesquelles des hauts responsables ont blasphémé en direct sur des chaines de télévisions  nationales ,sans qu’ils ne soient inquiétés. Elle demande aux hautes autorités du pays, quant aux affaires liées à la religion (affaire El Ahmadi, la reconversion au christianisme, et l’athéisme), de les traiter hors de la sphère de la justice. L’intervention du président de la république d’intervenir pour la libération des personnes condamnées dans ce contexte. Elle demande également au ministère de l’intérieur de l’intérieur et des collectivités locales de lui délivrer l’autorisation pour l’organisation d’une conférence  nationale  sur l’athéisme.

Elle rappelle que  Fodil Rachid  27 ans, accusé ‘’d’ offense au prophète et atteintes aux préceptes de l’islam’’, a été condamné  à 05 ans de prison ferme et une amende de 20.000DA, et son Co accusé Daif Hichem ,28 ans, condamné également  à 03 ans de prison ferme et 20.000 DA d’amende. Procès  qui s’est déroulé le lundi 28 novembre 2016   au tribunal de Sidi Aissa. Et que l’arrestation de ces 02 éléments s’est effectuée le 09 juin par les éléments de la de la brigade de la gendarmerie  de Bouty Sayeh, commune située à 100 Km  à l’ouest de M’sila. Il a été procédé à la saisie de matériels informatiques et des téléphones portables  appartenant à R.Fodil, qui disposait d’un kiosque multiservices.

M’sila le  20 decembre 2016

P/ le bureau de LA LADDH de M’sila

Smail Ghellab

Amroune Layachi