Suite à sa défaite face au DRB Tadjenanet : La JSK toujours menacée de relégation

3
Match JSK DRBTadjenanet

TIZI OUZOU (Tamurt) – La Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) de Mohand Chérif Hannachi a encore raté une occasion pour se racheter face à une équipe, dont la dénomination seule, suffit pour montrer qu’il ne s’agit pas d’un monstre de la balle ronde, à savoir le DRB Tadjenanet. Ce dernier est également menacé de relégation à l’instar de la JSK mais aussi du CSConstantine, CABatna et le MOBougie.

La JSK aurait pu remporter le match, qui l’a opposé au club de Tadjenanet et de ce fait écarter, un tant soit peu, le spectre de la descente aux enfers. Mais sur le terrain le Onze « kabyle » a encore montré ses limites en football, samedi dernier. Pis encore,  les joueurs de la JSK, devant leur incapacité à mener le jeu devant le DRB Tadjenet ont fait preuve de très peu de discipline en s’emportant, à plusieurs reprises et de manière honteuse, aux arbitres et aux juges-touche, auxquels ils reprochaient, à chaque fois, le fait qu’ils les auraient privés de penalties et autres coups francs. Contrairement aux joueurs de Mohand Chérif Hannachi, les joueurs de Tadjenanet ont axé leurs efforts sur le jeu en faisant preuve d’un grand acharnement dans le jeu et d’une fureur de vaincre impressionnante. Les joueurs de Tadjenanet ont été soutenus, tout au long des quatre-vingt-dix minutes qu’a durées le match, par leur entraineur Meziane Ighil. Celui-ci n’a, à aucun moment, quitté la ligne de touche. Il n’a, non plus, pas cessé de prodiguer des conseils à ses joueurs et de les encourager.

Avec cette énième défaite de la JSK, le club se retrouve de nouveau dans la zone rouge parmi les quatre dernières équipes, dans le classement du championnat de Ligue 1. La JSK est à la 13ème place avec 26 points alors que le CSConstantine est à la 14e place avec 25 points. En cas de victoire du CSC et de défaite ou de match nul de la JSK lors de la prochaine journée du championnat, la JSK de Hannachi sera parmi les trois clubs relégables. Et dans le cas d’une victoire du Cab, la posture de la JSK sera encore pire. Entre temps, Hannachi continuera à lancer de fausses démissions et de jeter la faute sur les autres.

Tahar Khellaf