Suite à la dernière visite de Mohamed VI aux USA : Victoire diplomatique historique de Rabat contre Alger

23

MAROC (Tamurt) – Après des agitations houleuses des décideurs d’Alger au début du mois de novembre dernier envers nos voisins et frères Marocains et les attaques gratuites des ministres Algériens, le calme est revenu. Alger a subitement abandonné sa campagne contre le Maroc.

Les décideurs Algériens sont restés cois depuis le 23 novembre dernier, date de la visite de roi Marocain, Mohamed VI, aux USA et sa rencontre avec le président Obama. Les militaires Algériens ont fini par comprendre que les grandes puissances de ce monde, à l’image du pays de l’oncle Sam, sont avec le Maroc.

Les espoirs des décideurs Algériens de diviser le Maroc pour créer un émirat Arabe en Afrique du nord, semble-t-il, est tombé à l’eau. Obama avait rassuré publiquement qu’il suivait les thèses Marocaines concernant le conflit de la région sud du Maroc. Un éternel litige créé de toute pièce par Boumediene et Benbella.

Aucun ministre ni militaire algérien n’a soufflé mot sur le Maroc depuis l’affirmation d’Obama de son soutien indéfectible pour le Maroc. Il suffit de jeter un coup d’œil à la presse écrite algérienne pour se rendre compte du silence radio des décideurs d’Alger. Aucun journaliste n’a rédigé d’articles sur le Maroc depuis le retour du roi Marocain des USA. C’est un échec amer pour la diplomatie algérienne. Une humiliation sans précédent pour les politiciens algériens. Ils n’ont réussi à convaincre aucun pays de ce monde pour soutenir la milice du Polisario exceptées quelques ONG qui n’ont aucun poids politique. La victoire diplomatique du roi marocain est une victoire aussi pour la culture Amazighe de toute l’Afrique du nord. Alger et la milice de Polisario ont échoué dans leur politique contre Tamazight.

Le Maroc n’a pas seulement le soutien des Etats-Unis, mais également d’autres puissances, comme l’Espagne, La France, la Russie, le Japon,…..

Farid M