Suite à la mobilisation des villageois : L’imam de Tifilkout plie bagages

5

SOCIÉTÉ (Tamurt) – La mobilisation et la solidarité des villageois Kabyles finissent toujours par payer. Une autre victoire vient d’être remportée par la société civile contre l’intégrisme imposé par le DRS en Kabylie.

L’imam salafiste de village Tifilkout, à Illiten, dans la région de Michelet, a été relevé de ses fonctions par la direction des affaires religieuses de Tizi-Ouzou, face à la pression des habitants de ce grand village.

Les discours et les prêches du salafiste du pouvoir a provoqué l’ire de l’ensemble des villageois. Ce commis de l’état avait tout fait pour monter les pratiquants de village contre les athées et les non-pratiquants. En vain. Il a échoué dans son plan diabolique qui vise à détruire le principe de la laïcité. Un principe qui a existé au sein de la société Kabyle depuis des temps immémoriaux. L’imam salafiste en question a pris ses bagages hier soir, la mort dans l’âme.

Le même scénario s’est déroulé le mois de mai dernier à Fréha. Deux imam qui prêchaient la haine ont été chassé par les villageois. Le cas d’Ililten renseigne sur une politique initiée par des forces occultes à inculquer le wahhabisme en Kabylie. Si certains villageois ont réussi à démasquer ces imams salafistes, combien d’autres continuent à sévir en Kabylie, sachant que Tizi-Ouzou à elle seule, compte 900 mosquées et 500 en chantiers. L’Islam de nos ancêtres est la cible du pouvoir. Le DRS veut créer des problèmes là où ils n’existaient pas avant, afin que les Kabyles oublient le combat identitaire et sa liberté.

Youva Ifrawen

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici