Suite au rejet de sa liste – Hamid Ferhat interpelle tout le monde : panique à bord ?

2

Le président de l’APW sortant est aux abois. Voyant la liste indépendante, qu’il avait présentée à l’élection de l’assemblée populaire de wilaya, rejetée par l’administration puis par le tribunal administratif, ce dernier animera une conférence de presse, quelques jours plus tard, pour dénoncer le complot du pouvoir à son encontre. Aucune réaction citoyenne n’a eu lieu, lui qui s’attendait à un rassemblement populaire devant le siège de la wilaya pour le soutenir.

Voulant faire du bruit comme à l’accoutumée, Hamid Ferhat pondra un communiqué dans lequel il interpellera les formations politiques et la société civile pour les alerter sur les dangers qui guettent les libertés suite aux violations des lois de la république dont il rend responsable le pouvoir algérien qui est entrain de détruire la notion même de légalité, dira-t-il. En parlant du rejet de sa liste par le pouvoir autoritaire ceci à la demande de nouveaux ralliés, faisant allusion aux actuels décideurs du FFS, il soutiendra avoir constitué un dossier dans lequel s’y trouvent tous les éléments de ce triste complot qu’il promettra de transmettre très prochainement aux organisations nationales et internationales de défense des droits de l’homme.

Hamid Ferhat qui a tout le temps soutenu être membre du conseil national du FFS a confectionné dans la plus grande discrétion une liste indépendante pour entrer en lice aux prochaines élections locales mais hélas pour lui, celle-ci a été rejetée. Le désormais ex-P/APW et homme fort du parti d’Ait Ahmed est condamné à réintégrer l’administration des domaines d’où il est issu.

Amaynut